CULTURE

• Netflix & Pizza #1 • Daredevil

« Aveugle depuis l’enfance, mais doté de sens incroyablement développés, Matt combat l’injustice le jour en tant qu’avocat et la nuit en surveillant les rue de Hell’s Kitchen, à New York, dans le costume du super-héros Daredevil. »

 

Adaptée de la série de comics homonyme signée Marvel, Daredevil est l’une des dernières adaptations en série TV des univers de super-héros et de justiciers. J’en ai entendu parlé tout récemment sur les réseaux sociaux grâce à la sortie de la saison 2. Comme je n’en entendais que du bien j’ai décidé de me lancer !

Matt Murdock est un avocat de Hell’s Kitchen qui a ouvert son cabinet avec son meilleur ami Foggy Nelson. Durant l’enfance, il a été victime d’un accident de voiture durant lequel des produits toxiques se sont déversés sur ses yeux, le rendant aveugle mais lui ayant permis de développer ses autres sens de manière incroyable. En apprenant à les maîtriser, il a décidé de se lever contre le crime et les injustices qui se répandent dans sa ville. Il prend alors la peau d’un justicier masqué qui sévit dans l’ombre, neutralisant ses ennemis à mains nues.

La première saison de Daredevil nous plonge dans une ville gangrenée par le crime et la corruption, entre les mains de personnes puissantes et avides de pouvoir. Matt Murdock tentera de démanteler ces réseaux afin de neutraliser la personne à la tête de cette entreprise de criminels. Les épisodes sont très bien ficelés et nous plongent dans cet univers très différent des super-héros habituels, dont on a parfois l’impression qu’ils ne possèdent aucune faiblesse.

Je ne suis pas vraiment fan des films et séries de super-héros en général mais Daredevil m’a tout simplement bluffée. J’ai tout d’abord été saisie par le scénario de la série et son intrigue que je trouve très prenants. En revivant des épisodes du passé de Matt Murdock, on peut sentir ses émotions, la motivation de son combat et nous sommes emportés dans l’action à chaque épisode. Il n’est pas le super-héros infaillible auquel on est souvent confronté, sa vulnérabilité le rendant humain avant tout. Ainsi nous pourront suivre son évolution au fil de la série, toujours à la limite entre le surhomme et le commun des mortels.

Au niveau de l’esthétique des scènes je n’ai absolument rien à redire. Les jeux de lumières et de couleurs sont fantastiques, on pourra voir beaucoup de contrastes entre des tons de couleurs différentes, des gros plans sur des visages entre l’ombre et la lumière très travaillés… Puis sur le plan technique notamment lors des combats où l’on a souvent l’impression qu’ils sont tournés en plan séquence, avec une sorte d’immersion plutôt impressionnante et un rythme très soutenu qui nous plonge dans l’action.

Pour éviter tout spoiler, pour conclure la saison 1 je vais tout simplement ajouter que j’ai adoré le dénouement final même si je trouve la situation de certains personnages « bâclée », mais c’est totalement subjectif bien sûr, j’estime seulement qu’on ne les voit pas assez à l’écran ou bien que les dénouement de certaines scènes s’avèrent trop rapides.

Je suis actuellement en train de regarder la saison 2 et pour l’instant je ne suis pas déçue. Daredevil est confronté à un méchant complètement cinglé digne des comics les plus réputés. Le seul point négatif est le design de son nouveau costume qui je pense pourrait être amélioré, mais c’est totalement secondaire.

Pour conclure, une excellente série que je recommande même aux personnes qui ne sont pas fans de super-héros ou de l’univers des comics en général, qui vous prend aux tripes et maintient en haleine tout du long.

Connaissez-vous Daredevil ? Avez-vous déjà regardé des séries adaptées de comics ?

 

1 Comment

  • Reply
    Clem.C
    26 mars 2016 at 22 h 35 min

    Ah bah moi qui ne suis pas du tout branché film de Super héros, je vais peut être l’essayer! =)
    Bisous ma belle!

  • Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :